N° 238
du 31/10/2001

Congo


Me Martin Mberi candidat
à la présidentielle de 2002

Ancien ministre de la Construction dans le gouvernement d'Union nationale du président Denis Sassou Nguesso, Me Martin Mberi a annoncé le 28 octobre son intention d'être candidat à l'élection présidentielle de 2002.
"J'ai une longue expérience professionnelle et politique et des facultés intellectuelles pour assumer de hautes fonctions d'Etat si mon parti, l'Union panafricaine pour la démocratie sociale (UPADS de l'ancien président déchu Pascal Lissouba) l'accepte", a déclaré Me Mberi.
Jusqu'alors, seul le président de l'Union congolaise des républicains (UCR-opposition), Côme Manckassa a annoncé publiquement sa candidature à la présidentielle.
Me Mberi avait démissionné du gouvernement en juin, estimant avoir contribué au retour à la paix.
Sous la présidence de Pascal Lissouba entre 1992 et 1997, il était ministre de l'Intérieur et de la décentralisation. Pendant la guerre du juin à octobre 1997, Me Mberi avait pris ses distances vis à vis de M. Lissouba après avoir désapprouvé le déclenchement de la guerre civile.
A la fin des affrontements remportés par le général Sassou Nguesso, il avait été nommé ministre de la Construction au sein du gouvernement d'Union nationale et représentait l'UPADS.
Me Mberi a aussi réitéré ses critiques contre le projet de la nouvelle constitution que le gouvernement s'apprête à soumettre à un référendum avant fin 2001, estimant qu'il n'est pas le résultat d'un consensus au sein de la classe politique. Il a enfin réclamé la mise en place d'une commission électorale indépendante chargée de mener toutes les opérations électorales.


Retour au sommaire CONGO

Retour au sommaire ARCHIVE