N° 244
du 06/02/2002

Congo


Présidentielle
Le dépôt des candidatures est lancé

Les candidatures pour l'élection présidentielle de mars et avril 2002 peuvent être enregistrées auprès du ministère de l'intérieur depuis le 25 janvier et jusqu'au 8 février.
La campagne pour l'élection présidentielle commencera le 10 février pour s'achever le 8 mars.
Quatre candidats se sont déjà déclarés: André Milongo, l'ancien président de l'Assemblée nationale (1993 - 1997) sous le régime de Pascal Lissouba. M. Milongo a accusé le gouvernement d'avoir détourné la victoire du "Non" alors qu'il a "la conviction" que le "Non" a prédominé et appelé à la suspension du processus électoral.
Il a aussi promis le retour de tous les exilés au cas où il gagnerait l'élection. "Si le peuple congolais m'accorde sa confiance, nous ferons le geste pour assurer le retour de tous les exilés politiques, la signature d'un pacte de paix fondateur d'un nouvel ordre politique afin que plus jamais aucun congolais ne trouve la mort à cause de la politique", a-t-il affirmé lors d'une assemblée des membres de l'Alliance pour la démocratie et le progrès (ADP), un groupement de sept partis qui soutient sa candidature.
Les trois autres candidats déclarés sont Côme Manckassa, président de l'Union congolaise des républicains (UCR), Anselme Mackoumbou Nkouka, général à la retraite, indépendant et Antoine Miété, une personnalité inconnue de la vie politique congolaise.


Retour au sommaire CONGO

Retour au sommaire ARCHIVE