N° 232
du 16/07/2001


Le gouvernement de Djibouti
formé le 4 juillet 2001

Le président Ismaël Omar Guelleh a présenté le 14 juillet le nouveau gouvernement, issu des accords de paix et de concorde civile signés le 12 mai avec l'aile radicale du FRUD, qui ont mis un terme à dix ans de conflit armé.
Deux personnalités proches de l'ancien Premier ministre Ahmed Dini Ahmed, président de l'aile radicale du Front pour la Restauration de l'Unité et la Démocratie (FRUD), font leur entrée dans ce gouvernement. Ils rejoignent des hommes politiques également issus du FRUD, tel l'actuel ministre de la Défense Ougoureh Kifleh Ahmed, qui ont combattu avant eux le pouvoir en place avant de le ralier.
Ahmed Dini Ahmed fut l'éphémère Premier ministre de Djibouti, de juillet à décembre 1977, alors que la République de Djibouti avait retrouvé son indépendance le 27 juin 1977.
Outre le Premier Ministre Dileita Mohamed Dileita, qui a remplacé depuis le 6 février un ténor de la politique djiboutienne, Barkat Gourad Hamadou, resté 23 années durant en fonction, cinq personnalités seulement font leur entrée au gouvernement
Le portefeuille de la Décentralisation a été rattaché au ministère de l'Intérieur qui sera désormais géré par l'ancien ministre du Commerce, Elmi Obsieh Wais.
Le fait le plus remarqué dans ce remaniement aura été le départ de l'ancien ministre de l'Agriculture Ali Mohamed Daoud, président de l'aile modérée du FRUD, qui occupait un poste ministériel depuis juin 1995.
Alors qu'Ougoureh Kifleh Ahmed reste au gouvernement, Ali Mohamed Daoud a été remplacé par un proche parent, Ismaël Ibrahim Mohamed, qui jouit de la confiance d'Ahmed Dini Ahmed.
En outre, l'ambassadeur de Djibouti au Caire, Mahamoud Ali Youssouf, est nommé ministre délégué auprès du ministre des Affaires Etrangères et chargé de la Coopération Internationale. Le président de l'aile radicale du FRUD Ahmed Dini a échoué à convaincre le porte parole du FRUD en Europe, Mohamed Kadami, de se joindre à l'équipe gouvernementale.

Le gouvernement de Djibouti
formé le 4 juillet 2001

Premier Ministre:

Dileita Mohamed Dileita (désigné le 6 février en remplacement
de M. Barkad Gourad Hamadou)

Ministres :

Emploi et solidarité: Mohamed Barkat Abdillahi (inchangé)
Education Nationale: Abdi Ibrahim Absieh (inchangé)
Justice, Affaires Pénitentiaires et Musulmanes, chargé des Droits de l'Homme:
Ismal Ibrahim Houmed (nouveau, FRUD)
Jeunesse, Loisirs et Tourism: Obtan Gota Moussa (nouveau, FRUD)
Santé: Mohamed Ali Kamil (nouveau)
Habitat, Urbanisme, Environnement et Aménagement du Terrritoire:
Abdallah Abdillahi Miguil (Interior)
Economie, Finances et Planification, Chargé de la Privatisation: Yacin Elmi Bouh (inchangé)
Affaires Etrangères et Coopération Internationale chargé des Relations avec le Parlement: Ali Abdi Farah (inchangé)
Intérieur et Décentralisation: Abdoulkader Doualeh Wais (nouveau)
Défense: Ougoureh Kifleh Hamed (inchangé-Frud modéré)
Equipement et Transports: Elmi Obsier Wais (Commerce)
Energie et Ressources Naturelles: Mohamed Ali Mohamed (inchangé)
Agriculture, Elevage, Mer: Dini Abdallah Bililis (Jeunesse et Sports)
Commerce et Industrie: Saleban Omar Oudine (Habitat)
Communication et Culture, Chargé des Postes et Télécommunications,
Porte-Parole du Gouvernement: Rifki Abdoulkader Bamakhrama (inchangé)
Affaires Présidentielles: Osman Ahmed Moussa (inchangé)

Ministres délégués :

Auprès du Premier Ministre, Chargé de la Promotion de la Femme,
Bien-être Familiale et Affaires Sociales: Hawa Ahmed Youssouf (inchangé)
Auprès du Ministre des Affaires Etrangères, chargé de la Coopération Internationale: Mahamoud Ali Youssouf (Ambassadeur au Caire)
Auprès du Ministre de la Justice, chargé des biens et Waqfs: Cheikh Mogue Dirir Samatar


Retour au sommaire DJIBOUTI

Retour Home

Retour en haut de page