Éclatement du parti de Wade
Me Ousmane Ngom, l'ancien numéro 2 du PDS crée son propre parti

Me Ousmane Ngom, considéré comme le dauphin et le "fils spirituel" de Me Abdoulaye Wade, dirigeant du Parti démocratique sénégalais (PDS), a créé son propre parti, le Parti Libéral Sénégal (PLS).
Me Ngom avait démissionné le 11 juin 1998 du PDS pour protester contre la décision de Me Wade de remanier les instances dirigeantes de ce parti, qu'il avait qualifiée de "dérive monarchique". Ce remaniement rétrogradait Ousmane Ngom au rang de secrétaire permanent du PDS alors qu'il en était le numéro-deux.
Me Ngom, ancien ministre de la Santé dans le précédent gouvernement, a affirmé que l'objectif de son parti était de "réaliser, par voie démocratique, une société libre, démocratique, permettant à chaque citoyen d'assurer le plein épanouissement de sa personnalité et la libre expression de ses capacités physiques et intellectuelles".
Il avait démissionné en même temps que plusieurs anciens députés et responsables régionaux du PDS (dont M. Marcel Bassène, ancien vice-président de l'Assemblée nationale), qui contestaient les investitures de candidats aux législatives du 24 mai, décidées par Me Wade. Pour eux, ces investitures sont à la base des médiocres résultats obtenus par le PDS (23 sur 140 députés contre 27 sur 120 aux précédentes).

Retour au Sommaire SENEGAL